Transport sécurisé pour les filles fréquentant l’école PPES à Anoopshahr

  Titre du projet

Transport sécurisé pour les filles fréquentant l'école PPES à Anoopshahr

  Lieu

Anoopshahr, Western Uttar Pradesh

  Situation de départ

L’Inde est le deuxième pays le plus peuplé du monde avec 1,36 milliard d’habitants, dont plus de 50% ont moins de 25 ans.
Le niveau d’inégalités est l’un des plus élevés au monde avec 1% de la population possédant 58% du stock de richesse. Plus de 21% de la population indienne vit avec moins de 2$ par jour.
Malgré un taux d’alphabétisation élevé (74%), le niveau moyen d’école est bas et l’éducation des filles reste un défi, en particulier dans les zones rurales reculées.

La situation dans la région rurale de l’Uttar Pradesh est particulièrement difficile.
Le taux d’alphabétisation des femmes est l’un des plus bas de l’Inde (55,57%). 51,3% des filles inscrites à l’école abandonnent leurs études : manque d’accès aux toilettes, pour se marier ou pour travailler dans les champs.
Jusqu’à 72% des filles se marient ou sont fiancées avant l’âge de 15 ans.

  A propos du projet

En 2018, 1’400 filles fréquentaient l’école PPES et provenaient de 62 villages couvrant un rayon de 16 km.
La demande des communautés étant très forte, PPES prévoyait d’accepter 200 nouvelles étudiantes en juillet 2019, pour atteindre un total de 1’600 étudiants.

 

Ces jeunes filles abandonnent l’école généralement à cause de la difficulté d’accès à certains établissements et des raisons de sécurité.
Il n’est pas très prudent pour les filles de voyager seules tard le soir, en particulier pendant les saisons pluvieuses et hivernales, lorsque la visibilité est réduite en raison du brouillard.

 

Comme il n’y a pas beaucoup de moyens de transport sûrs et accessibles pour les filles, PPES fournit des moyens de transport scolaire (bus) et des vélos. En répondant aux préoccupations des parents en matière de sécurité et de mobilité, PPES les aide à s’inscrire et à rester à l’école.

Actuellement, PPES possède et exploite 5 bus et en loue 9 autres pour transporter les étudiantes. Avec 200 nouvelles étudiantes arrivées en juillet 2019, 2 nouveaux bus seront nécessaires.

  Partenariat

L’école pour filles Pardada-Pardadi Educational Society (PPES) travaille depuis l’année 2000 à l’amélioration des conditions de vie des filles en milieu rural. Elle leur permet d’accéder à une éducation gratuite et renforce leur position dans la société.

L’école a été fondée par Virender (Sam) Singh, originaire du village d’Anupshahar. En créant cette institution M. Singh a voulu briser le cercle vicieux de la pauvreté en donnant aux membres les plus vulnérables de sa société (les filles) les moyens de prendre en charge leur destin.

Il offre une éducation gratuite, des opportunités d’emploi, des soins de santé et une amélioration des moyens de subsistance aux filles et aux femmes des couches marginalisées de la société.

  Durée

2019 – 2020 : en cours