Les filles d’aujourd’hui sont l’avenir des femmes de demain.

Ce jour a une portée toute particulière chez ASED puisque l’équipe est composée de 3 femmes, ferventes défenseurs des droits humains et plus particulièrement des femmes, qui croient en la nécessité d’offrir à chacune la possibilité de recevoir une éducation de qualité et d’apprendre à faire respecter leurs droits.

 

Selon des rapports de Plan International, « si toutes les femmes des pays en développement apprenaient à lire, écrire, avaient la possibilité de faire des études et d’exercer un métier et connaissaient leurs droits, le développement social, économique et politique de leur pays serait accéléré. » Malheureusement, plus de 130 millions de filles n’ont toujours pas accès à l’école dans le monde.

 

Pour se soustraire aux contraintes imposées parfois par la société dans laquelle les femmes évoluent, accéder à l’égalité des sexes et devenir des agentes du changement, l’éducation est un facteur indispensable. Des femmes éduquées sont un atout pour la société dans laquelle elles évoluent. Elles contribuent de manière significative à l’amélioration de la santé, de la nutrition et de l’éducation de leurs familles. Elles luttent ainsi à leur tour contre les discriminations dont sont victimes leurs filles, comme le mariage forcé et les grossesses précoces, le travail infantile et la déscolarisation.
De plus, comprendre l’importance d’un accès à une éducation de qualité, leur permettra de transmettre ensuite le bénéfice de cette éducation aux futures générations.

 

ASED soutient des projets d’éducation exceptionnels et permet à de nombreuses filles de s’approprier leur avenir.

ZOOM sur deux de nos projets phares

 

 

Pour la promotion de l’entreprenariat social avec Cherenfant au Burkina Faso.

A l’origine de la création de cette association, une femme Alice Damiba, qui contribue au renforcement du lien social et identitaire à Banfora. Sa structure est spécialement dédiée aux jeunes femmes. La formation professionnelle liée à l’insertion se décline sous de multiples facettes : former et augmenter l’employabilité de ces femmes par l’immersion dans la pratique de la couture.

 

Cherenfant est aussi acteur d’une économie locale. Au travers cette formation et de stages, l’atelier dynamise le marché régional de la couture et de la création tout en donnant une réponse à des enjeux de formation et d’insertion professionnelle.

 

Depuis l’obtention de leur diplôme en 2017, 8 jeunes filles sont maintenant installées dans leur ateliers, la plupart ayant choisi de s’établir à deux ou à trois afin de travailler ensemble et s’épauler.

 

La présidente Alice Damiba mène également des activités annexes comme la sensibilisation aux grossesses précoces qui ont suscité une grande affluence et intérêt de la part des communautés, des jeunes ainsi que de leurs parents.

Visitez leur site > https://cherenfant.wordpress.com/

 

 

Pour l’émancipation économique et sociale des filles et jeunes femmes avec l’association « Pardada-Pardadi Education Society » (PPES) en Inde.

L’école pour filles PPES est dédiée aux jeunes filles des environs d’Anupshahr, ville située dans une région rurale pauvre d’Uttar Pradesh. Dans cet Etat plus de 50% des filles quittent l’école avant leurs 12 ans et 72% d’entre elles sont mariées à 15 ans.

 

Persuadée du rôle crucial de l’éducation dans l’émancipation des femmes, PPES s’engage sur deux fronts : sensibiliser la population à l’importance de l’éducation, convaincre les parents d’envoyer leurs filles à l’école et de les y laisser jusqu’à la fin de leurs études, et offrir une éducation de qualité dans un environnement digne.

 

Notre soutien a permis à PPES d’améliorer l’accueil des élèves dans leur école et de leur délivrer une éducation académique gratuite dans les meilleures conditions possibles.

 

Les six salles de classes équipées construites grâce au projet permettent à PPES d’accueillir d’avantage d’élèves et de dispenser une éducation diversifiée de qualité (sciences, informatique, anglais, mathématiques). Un bloc sanitaire avec eau courante garantit des conditions d’hygiène optimales. Un bus scolaire assure le transport des filles en toute sécurité. Pour celles qui résident à courte distance de l’école des vélos ont été mis à disposition.

 

Aujourd’hui plus de 1’400 élèves fréquentent l’école, venant de 43 villages des environs.

Visitez leur site > https://www.education4change.org/

 

Contribuez plus encore à ce changement en visitant notre site : https://asedswiss.org/nous-soutenir/

 

Crédits photos ASED