Adduction d'eau à Marrere

 

Titre du projet

Adduction d’eau à l’Ecole Polyvalente São João Baptista de Marrere

Lieu

São João Baptista de Marrere, Mozambique

Situation de départ

L’école Polyvalente de Saint-Jean-Baptiste Marrere (EPJM) créée en 1990 est une institution appartenant à l'Église catholique du Mozambique, issue du partenariat entre l'église et l'état.

Les élèves viennent parfois de loin et doivent être hébergés dans un internat pour pouvoir suivre normalement leur scolarité. 270 élèves sont accueillis. 130 filles sont logées dans l’internat dans un bâtiment séparé, situé à 300 m de l’école. 140 garçons sont hébergés dans l’école: une grande salle a été aménagée en dortoirs, c’est une sorte de hangar dont le toit fuit. Les sanitaires sont vétustes : ce sont de simples fosses à ciel ouvert, sans eau courante, maintenant trop pleines et dont la dalle de couverture est plus ou moins dégradée. Ils servent à la fois de toilettes de salle de bain pour les pensionnaires et pour l’ensemble des élèves.

 

Projet ASED

En collaboration avec l'EPJM et l'équipe de DISOP à Marrere, ASED a élaboré un projet pour construire un système d'adduction d'eau. Il s'agit d'un forage équipé d'une pompe électrique solaire qui remplira un château d'eau. Des tuyaux amèneront l'eau aux blocs sanitaires de l'école. Le point d’eau approvisionnera également les ateliers de menuiserie et de serrurerie ainsi que les logements des enseignants des filières techniques. La réalisation débute en Septembre 2012.

ASED a pu trouver les fonds nécessaires à la construction d’un nouvel internat pour les garçons et d’un bloc sanitaire avec douches et WC pour l'ensemble de l'école. Mais il manquait un forage équipé d’une pompe solaire pour alimenter en eau courante ce bloc sanitaire.

Partenariat

Cargill Genève, DISOP

Budget et durée