Mise en place d’un centre de formation en micro-jardinage

Situation de départ

Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso est confrontée aux maux liés à la misère urbaine comme beaucoup des grandes villes du continent.

A cause de difficultés d’accès aux services d’éducation pour les plus démunis, de nombreux jeunes se retrouvent déscolarisés, sans emploi, sans formation. N’ayant aucun savoir faire et ne sachant pas subvenir à leurs propres besoins, ces jeunes garçons et filles souffrent de grande misère et bon nombre se retrouve désœuvrés à la rue. Cette situation est un risque pour eux-mêmes et pour leur communauté.

Le micro-jardinage permet de produire des légumes à forte valeur ajoutée dans un contexte urbain, sans accès à la terre, en utilisant essentiellement des matériaux de récupération. L’association partenaire a développé son savoir-faire en micro-jardinage. Elle souhaite aujourd’hui mettre en place une nouvelle formation dans ce domaine.

Projet ASED

Le projet fournira pour la formation un équipement de base constitué d’outils et de matériaux. Les jeunes suivront pendant une année un apprentissage théorique et pratique ainsi que des cours d’alphabétisation et de gestion de base. Les tables de micro-jardinage produites par les apprentis au cours de la formation seront vendues (par exemple à des écoles pour la cantine). Ces ventes contribueront au fonctionnement de la formation des promotions suivantes. La saisonnière mettra à disposition du projet les locaux nécessaires et une équipe qualifiée en gestion de projets. En dehors des heures de formation l’atelier sera mis à disposition des élèves pour qu’ils puissent y travailler à leur compte et développer leur capacité à investir dans leur propre outillage.

En fin de projet une vingtaine d’apprentis de la première promotion auront acquis un savoir-faire utile dans un secteur innovant et adapté au contexte. Ils pourront alors se lancer eux-mêmes dans le micro-jardinage et confectionner et vendre ces moyens de production pour d’autres familles ou organisations. La formation d’autres bénéficiaires pourra se poursuivre au siège de l’association avec le matériel apporté par le projet et grâce à la contribution du produit des ventes de l’atelier

Partenariat

L’association La Saisonnière à  Ouagadougou a mis en place depuis une dizaine d’années un programme d’aide destiné aux populations vulnérables. Elle s’est intéressée en priorité aux femmes en difficultés en développant, en collaboration avec les services sociaux de l’état, des activités répondant à leurs besoins : prévention des violences, formation en couture, formation en tissage, développement d’activités génératrices de revenus, maraîchage, etc.

Durée

12 mois de janvier à décembre 2017